Qu'est-ce que la Micro-nutrition ?

La Micro-Nutrition, une science complémentaire à la médecine

La micro-nutrition prend sa source dans l'étude du métabolisme

La micro-nutrition ou la nutrition fondamentale prend sa source dans des recherches scientifiques. L'on a pu démontrer que le mode de vie et les choix alimentaires avaient un effet direct sur le métabolisme.

La micro-nutrition se pratique en prévention santé

  • Elle se pratique en prévention, en parallèle à un suivi médical. Elle peut permettre de réduire les effets secondaires ou d’augmenter l’efficacité de certains traitements. Des modifications alimentaires et de mode de vie, une complémentation nutritionnelle peuvent être nécessaires pour retrouver sa forme.

    Nous vivons dans un monde qui évolue constamment, or notre génome change à un rythme très lent (0,2 % depuis 50 000 ans). En parallèle les troubles fonctionnels sont de plus en plus fréquents. Nos corps ne savent pas toujours s’adapter à tous ces changements.

    La micro-nutrition vient aider tout un chacun à faire les meilleurs choix pour sa santé et bien-être en adéquation avec son environnement.

Elle nous aide à optimiser son état de santé

Beaucoup d’entre nous ont « un truc » qui ne nous satisfait pas mais puisqu’il ne s’agit pas d’une maladie nous vivons avec ce truc. Certaines personnes ont plus de « trucs » que d’autres. Il peut s’agir de notre morale ou de notre concentration, de notre physique, de la manière dont nous vieillissons, de manques, de trop-pleins, d’un état physique ou psychique insatisfaisant, de troubles fonctionnels…

L’origine du « truc » qui nous embête peut se trouver dans notre génome, notre métabolisme, nos choix de vie, notre psyché.

La nutrition fondamentale s’intéresse à cette frontière là

« Comment, avec mes bagages, je peux optimiser une santé meilleure, prévenir des troubles fonctionnels, être naturellement qui je suis et promouvoir ma santé au quotidien ? ».

Nous ne sommes pas égaux...et si nous parlions d'épigénétique

La micro-nutrition permet d'apporter des réponses personnalisées

La micro-nutrition s’intéresse à chaque individu d’une manière unique. Nous sommes tous dotés de bagages uniques à la naissance grâce à notre génétique. Nous avons 23 paires de chromosomes. C’est notre potentiel. A partir de ce potentiel nous exploitons la moitié.

L’exploitation de notre génome, et donc de notre potentiel, dépend de facteurs internes (mon état émotionnel, physique) et externe (mon mode de vie, mon environnement). Tous ces facteurs font qu’un individu a de multitudes de chances de se développer de manière différente selon son potentiel génétique mais aussi selon les gènes qu’il exprime dans sa vie quotidienne.

Elle prend en compte l'unicité génétique et s'appuie sur l'épigénétique pour apporter des réponses adaptées à chacun

L’influence que l’on peut avoir sur l’expression de notre génétique (pour fabriquer telle ou telle protéine par exemple) s’appelle l’épigénétique et c’est une merveilleuse porte d’entrée pour s’influencer positivement.

En effet une carence ou l’excès d’un seul nutriment peut provoquer une sur-stimulation ou sous-stimulation de la synthèse de certaines protéines et, soit, passer inaperçue, soit avoir des effets néfastes sur la santé.

La micro-nutrition s'intéresse à chaque individu de manière unique

Nous sommes tous dépendants de l'offre autour de nous et de nos propres besoins physiques et affectifs. Le corps exprime ses manques et ses envies mais parfois au détriment de notre santé au global.

  • Prenons l'exemple du tabac : fumer provoque un besoin supérieur d'antioxydants. Le corps répondra à ce besoin en acheminant les antioxydants aux poumons pour « "éteindre le feu" et en privant le reste du corps des antioxydants dont il a besoin. Les antioxydants (extincteurs
    de feu) nous protègent contre les radicaux libres (étincelles issus de nos réactions métaboliques).
  • La micro-nutrition nous invite à prendre soin de nos intestins afin de jouir d’un état intérieur favorable, protégé. Un intestin qui souffre est comme une porte d’entrée trouée. Si vous ne faites pas le ménage régulièrement la maison est encrassée.
  • Un état de stress… peut augmenter nos besoins en différents nutriments et affecter certains organes plus que d’autres et ainsi laisser s’installer des troubles fonctionnels.
  • Une carence ou surcharge alimentaire peut provoquer des dysfonctionnements métaboliques chroniques, comme l’inflammation ou la prise de poids, par exemple.
  • Des choix alimentaires inadaptés peuvent créer un stress de plus pour le corps qui doit savoir s’en libérer, se détoxiner, s’en protéger.
  • Une surcharge pondérale peut augmenter des besoins en micro-nutriments qui peuvent permettre d'enclencher la perte de poids.

Pourquoi consulter un Micro-nutritionniste* ?

 

*Bien que Maria Mason est formée dans des méthodes psychothérapeutiques et qu'elle a un niveau master en nutrition, les formations qu'elle a effectuées ne sont pas des certifications professionnelles de santé. Maria Mason n’est ni médecin, ni psychologue, ni psychiatre, ni psychothérapeute mais elle est psychopraticienne. Elle ne soigne pas et ne guéris pas. Son travail est complémentaire à un suivi médical et peut aider à prévenir une bonne santé avec l'effort du consultant.

Réalisation & référencement Simplébo   |   En partenariat avec le SNH.

Connexion